mercredi 6 mars 2013

Maccha et Maho

L'histoire classique qui se répète chaque année : les parents offrent un animal à leur enfants pour noël. Passé l'enthousiasme des premiers jours, les enfants les délaissent pour ne plus du tout s'y intéresser et les laisser croupir dans leur cage. Les parents, agacés par le moindre bruit et de payer pour de simples bestioles, décident de les abandonner.


C'est l'aventure qu'ont subit Maccha et Maho, deux petites gerbilles mâles d'1 ans. Arrivés chez moi en novembre 2012 sur un lit de copeaux de bois, ils étaient nourris aux graines "premier prix", bâtonnets de céréales au miel et avaient les griffes très (trop) longues ! Ils n'avaient pas de quoi les limer les pauvres.
Après un début timide, elles se sont vite habitué à nous pour finir par pointer le bout de leur nez dès qu'on s'asseyait sur le canapé ! Eh oui, ils ont vite compris que humains de compagnie sur le canapé = sorties avec possibilité de chopper quelque chose à manger !! De la petite gerbille timide ils sont devenus d'adorables compagnons qui ont repris confiance en l'homme, mes p'tites bouilles à bêtises.

Le 25 janvier 2013, j'ai rassemblé leurs affaires dans un petit sac et leur ai fait une dernière papouille. Maccha s'est échappé dans mes cheveux avant de dévorer goulûment une graine de tournesol. J'ai mis quelques une de ces dernières dans le petit sac, ils les aiment tellement. Ils étaient destinés à finir en repas pour serpent à l'animalerie, ou à mourir relâchés dans la nature... mais au lieu de ça ils ont trouvé un doux foyer. Ils ont été mes premières FA, et je suis vraiment heureuse de savoir qu'ils sont partis dans une très bonne famille. Une nouvelle famille rencontrée totalement par hasard sur un forum dont je me serais jamais douté qu'elle deviendrait leur famille. Comme quoi, les choses sont bien faites ! 


Je dois avouer qu'écrire cette article me donne les larmes aux yeux. Une once de tristesse de les avoir quitté mélangée à la joie d'avoir sauver ces amours et à tous les bons souvenirs que j'ai d'eux. Mais le comble du bonheur reste encore de leur avoir trouver la famille idéale.
Je ne la remercierais jamais assez, avec elle je sais et suis certaine qu'ils sont entre de bonnes mains... et vous n'imaginez pas à quel point c'est important pour une FA.



Et vous? Pourquoi ne pas devenir famille d'accueil

4 commentaires:

Emilie G. a dit…

Trop mignons !! *.*
Ranh oui on s'y attache à ces petites bêtes...

Je ne sais pas si je pourrais être capable d'être FA, je m'attache tellement vite aux animaux, c'est terrible :/

Aros a dit…

Oh ça oui, on s'y attache beaucoup...
Il faut savoir garder une certaine distance, c'est difficile à expliquer. Mais il faut dire qu'une fois qu'ils sont partis on est tout de même "fier de nous" de les avoir aider.
Je m'entends très bien avec la FA d'Arobase, et bien aussi avec la famille de Maccha et Maho, c'est vraiment agréable pour les nouvelles :)

Audrey a dit…

J'aimerais tant devenir famille d'accueil! Mais vivant encore sous le toit de maman, s'est plus difficile! Donc j'attend d'être en appartement! :)

Anonyme a dit…

Ils se complètent bien, on dirait un ying & yang !
C'est adorable ce que tu as fait pour eux, j'aimerais pouvoir en faire autant